Bienvenue au Forum Actualité du jour,votre fenêtre sur le monde
vous pouvez maintenant lire certaines rebriques du forum ainsi vous aurez une idée sur son contenu , Pour la suite vous devriez étre inscrit , L'inscription ne prend que quelques secondes



 
Accueilhttp://actu-du-CalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue au Forum Actualité du jour,votre fenêtre sur le monde! ........... chers visiteurs vous pouvez maintenant lire certaines rebriques du forum ainsi vous aurez une idée sur son contenu , Pour la suite vous devriez étre inscrit
gooogle
Recherchez avec Google
.
Sujets similaires
yahoo
 
Derniers sujets
nos partenaires
créer un forum soltacom for advertising
......
This text will be replaced

Partagez
 

 Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave

Aller en bas 
AuteurMessage
leona
admina
admina
leona

Messages : 645
Date d'inscription : 06/03/2010

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave Empty
MessageSujet: Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave   Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave I_icon_minitimeMer 23 Mar - 22:44

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave 803d04af3ad27e32b8eb2b0d64b9af50

Les troubles psychologiques constituent souvent des pathologies à l’origine de comportements inhabituels chez un individu. Découvrez le vampirisme clinique, une maladie mentale caractérisant les assassins sadiques et les tueurs en série.
Le vampirisme clinique : de quoi s’agit-il ?



Tout le monde a sûrement déjà entendu parler du conte Dracula, issu de l’imagination de Bram Stoker, et du mythe des vampires. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, le vampirisme n’est pas uniquement un mythe. Rassurez-vous, ce ne sont pas les morts qui reprennent vie sous la forme de créatures avides de sang humain. En fait, ce sont les humains souffrant de vampirisme clinique qui boivent du sang afin d’assouvir des besoins psychologiques. Depuis 1992, le vampirisme clinique a été rebaptisé Syndrome de Renfield par le psychologue américain Richard Noll.

Le Syndrome de Renfield constitue le dernier stade de la fascination pour le sang en psychopathologie. Le premier stade, qui est aussi la première cause de la maladie, est l’excitation à la vue puis, à la consommation du sang. Cette excitation grandissante fait passer au second stade qu’est l’auto-vampirisme. Au troisième stade, l’individu s’adonne à la zoophagie et commence à boire du sang d’animaux. Le quatrième stade est évidemment le vampirisme clinique ou Syndrome de Renfield. L’individu prend alors tout son plaisir à boire du sang humain.
Le vampirisme clinique : le traitement



Les personnes atteintes de vampirisme clinique ne perdent pas la raison. Par contre, elles possèdent une imagination débordante. Pour leur simple plaisir, elles transgressent la moralité. Elles essaient de justifier leur comportement en évoquant le caractère indéfinissable de la normalité chez l’être humain. Andrei Chikatilo, Fritz Haarman, nombreux sont les personnages sadiques qui ont été exécutés pour des actes de vampirisme au cours de l’histoire. Les personnes souffrant du syndrome de Reinfield sont généralement susceptibles de devenir des tueurs sadiques.

L’ail ainsi que l’eau bénite ne sont pas efficaces dans le traitement du vampirisme clinique. Pour que la guérison soit possible, il ne faut pas attendre le dernier niveau de l’évolution de la maladie. Si, par hasard, vous constatez qu’une personne de votre entourage, commence à sentir du plaisir à la vue et au contact du sang, il est important de l’amener chez un thérapeute. Ce dernier orientera par la suite son comportement. Des procédés comme la psychanalyse ou encore l’hypnose sont généralement utilisés pour soigner un tel syndrome.

-------------------------
toi tu veux, moi je veux... mais c'est Dieu qui fait ce qu'Il veut.

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave 43_w6w_2005052115541792b86da4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actu-du-jour.monally.com
MOH ZELDA
admino
admino
MOH ZELDA

Messages : 205
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 29

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave Empty
MessageSujet: Re: Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave   Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave I_icon_minitimeJeu 24 Mar - 19:48

Sujet trés intéressant et merciiii boucoup Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave 83287
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noun
moderatrice
moderatrice
Noun

Messages : 282
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 35
Localisation : algiers

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave Empty
MessageSujet: Re: Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave   Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave I_icon_minitimeJeu 24 Mar - 21:25

affraid affraid affraid L'être froid existe oh!! my god
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elissa-lb.com
ursule

ursule

Messages : 1
Date d'inscription : 02/04/2012

Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave Empty
MessageSujet: Re: Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave   Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave I_icon_minitimeLun 2 Avr - 16:16

Le vampirisme clinique est surement une maladie psychologique grave mais que penser de tous les gens qui nous entourent et manifestent des troubles psychologiques voire psychiatriques par leur comportement ; la normalité est une notion difficile à définir et on est "tous plus ou moins le fou de quelqu'un!" ; l'exorcisme a pour but de lutter contre les formes avérées de vampirisme ou de damnation mais il est peu pratiqué et entouré même d'un certain mystère ; le Vatican reconnait l'existence du diable et des démons mais rechigne à développer l'exorcisme (nous sommes au XXI e siècle et le diable du moyen âge à fait place à une rationnalité revendiquée par les plus hauts dignitaires de l'Eglise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave Empty
MessageSujet: Re: Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave   Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vampirisme clinique : une maladie psychologique grave
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MUFE et CLINIQUE again ^^
» la maladie de charcot
» Gwen « Il y a des remèdes pour la maladie, il n'y en a point pour la destinée. »
» maladie
» Johnny Weissmuller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: discussion générale-
Sauter vers: